| 

Le Daily Scoop



PDF Imprimer Envoyer
DEVELOPPEMENT

 

Ces projets non exécutés du fait de l’insécurité

alt

Plusieurs projets connaissent des reports du fait de l’insécurité qui prévaut dans une bonne partie du territoire camerounais. C’est le constat dressé par les participants à l’atelier sur l’harmonisation des interventions dans les zones d’insécurité au Cameroun, qui s’est tenu le 07 mai dernier à Yaoundé. En effet, les travaux de réhabilitation de la route Mora-Dabanga et l’Assistance technique du projet d’appui à la sécurisation et à la gestion intégrée des ressources agro pastorales (Asgirap), respectivement financé par les ressources IDA et C2D tardent à démarrer. A ceux-ci s’ajoutent le projet de construction des digues dans la cadre du projet d’urgence contre les inondations, les études et le financement de micro projets communaux du PNDP, ainsi que le service de formation et de rénovation de constructions scolaires du projet AFOP. 

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
FOOTBALL

 

La liste des 23 Lionnes attendue pour la Coupe du monde féminine

alt

Le départ des Lionnes indomptables pour le Canada où se dispute la coupe du monde féminine dès le 6 juin prochain, est prévu pour ce jeudi, 14 mai 2015. Et d’ici là, la liste des 23 joueuses retenues pour la compétition va être rendue publique par le staff. A priori, le groupe entraîné par Carl Enow Ngachu ne devrait pas être différent de celui qui a disputé la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2014 en Namibie, et donc, qui a qualifié le Cameroun à sa première coupe du monde. On devrait toutefois compter sur la présence des deux binationales, Marie Aurèle Awona et Astride Virlouvet, qui ont choisi récemment de jouer sous les couleurs du Cameroun.

 


96%
4%
 
PDF Imprimer Envoyer
SHOW BIZ

 

Lady Ponce prend un  « Bain de sons »

 

alt

Il faut toujours des artifices pour accueillir un nouveau bébé dans une famille. C’est pourquoi l’artiste Lady Ponce n’a pas lésiné sur la présentation officielle de son nouvel album mercredi dernier. Au cours d’un show-case à l’Hôtel Hilton de Yaoundé, le public a nagé librement et en toute convivialité dans un « Bain de sons », la nouvelle galette musicale de la chanteuse de bikutsi. Hommes et femmes de médias, artistes-musiciens, stylistes et même membres du gouvernement n’ont pas résisté à l’invitation. « Charlotte Dipanda et Lady Ponce sont des artistes qui font la fierté du Cameroun », a lâché Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
COOPERATION

 

Cameroun-Pays-Bas : Une mission économique pour renforcer le partenariat

alt

La mission économique à laquelle prendront part les hommes d’affaires camerounais au royaume des Pays-Bas se déroulera en terre hollandaise du 25 au 30 mai 2015. Selon le Consulat honoraire des Pays-Bas au Cameroun, qui organise ce voyage d’affaires, en partenariat avec les pouvoirs publics camerounais. Ladite mission s’inscrit dans la perspective de donner la possibilité aux entrepreneurs camerounais de se frotter aux réalités de ce grand pays d’Europe, en termes d’industrialisation, d’innovation, et de savoir-faire. L’objectif étant pour le Cameroun, de tirer profit de cette riche expérience néerlandaise. Et notamment, dans tous les domaines industriels (électronique, génie-mécanique, transformation, énergies renouvelables, agro-industrie, etc.). Pour la partie néerlandaise, l’enjeu est, apprend-on, important. Car, il sera question pour les opérateurs économiques des Pays-Bas de convaincre leurs homologues camerounais, sur les deux domaines clés de leur savoir-faire.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
EXPOSITION

 

Le Centre culturel camerounais « New look » en mode séduction

alt

Le Centre culturel camerounais (CCC) redevenu resplendissant comme dans ses débuts, s’ouvre au public de manière officielle. C’est dans le cadre des journées portes ouvertes considérées comme une opération de séduction qui démarre aujourd’hui. Lesdites journées portes ouvertes, selon le ministre des Arts et de la culture (Minac), ont pour finalité de faire vivre l’expérience CCC à tous les groupes ciblés par l’organisation culturelle, afin de les encourager à adhérer à sa vision, et à participer à son développement. Pendant une semaine, des activités à caractère intellectuel et artistique vont être organisées. Il s’agit donc pour la Minac, des activités dynamiques et innovantes, invitant tous les groupes cibles du CCC à vivre son expérience et partager sa vision.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
BUDGET 2015

 

Le FMI pour une loi de finance rectificative au Cameroun

alt

Le budget du Cameroun établi à 3 746,7 milliards de FCFA ne tient pas compte des réalités actuelles, selon Mario de Zamaroczy. Il a été établi sur la base du prix du baril de pétrole qui était de 87 dollars américain, soit 39 150 FCFA, en vigueur avant la chute observée depuis le deuxième semestre de l’année dernière. Cette façon de faire fausse complètement les prévisions de recettes, pourtant un facteur essentiel dans l’élaboration de la loi de finance, selon le chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI) au Cameroun et dans la zone Cemac. « Le budget de l’Etat du Cameroun est complètement décalé de la réalité, y compris même en termes de recettes », indiquait-il la semaine dernière à Yaoundé.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
ECOLE MILITAIRE (EMIA)

 

Deux promotions d’officiers sur le terrain

alt

« Officiers des 33e et 34e promotions : Debout ! » D’un ton sec, le colonel Antoine Mesmin Kisito Bengono, commandant de l’Ecole militaire interarmées (Emia) et commandant des troupes, ordonne à ceux qui, il y a quelques minutes encore n’étaient que de simples aspirants et qui viennent de recevoir leurs épaulettes, de se mettre debout. Vendredi dernier, comme un seul homme, les quelques 280 jeunes officiers s’exécutent, en face de la tribune officielle dans laquelle a pris place le chef de l’Etat, chef des armées. Le président Paul Biya, comme le veulent les usages, a été le premier à remettre leurs épaulettes aux majors des deux promotions.

 


98%
2%
 
PDF Imprimer Envoyer
URBANISME

 

Bientôt une charte d’accueil à la Cud ?

alt

Une charte, à afficher, qui présentera l’engagement de la Communauté urbaine de Douala et qui viendra répondre aux attentes des usagers. Notamment de disposer d’une information claire et systématique sur les conditions et les horaires d’accès à la Cud. Ce n’est qu’une partie du projet de la charte d’accueil générale exposé le 24 avril 2015 au complexe commercial de la vallée de la Bessekè. C’était lors de la 2e édition de la journée Démarche qualité-image. Le concept, une plateforme de dialogue entre l’exécutif communautaire et l’ensemble du personnel de la communauté urbaine de Douala, question de sensibiliser les salariés à la notion de performance et d’efficacité dans le service public. Dixit Fritz NtoneNtone, délégué du gouvernement auprès de la Cud.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE

 

Elle étrangle son bébé à New Bell

alt

Elle a été interpellée pour infanticide lundi dernier. En effet, la suspecte, domiciliée dans une chambre au camp Yabassi, aurait mis au monde un enfant dans la nuit de vendredi, qu’elle aurait ensuite étranglé, avant de le jeter dans le drain du côté de Kassalafam. Les riverains, qui découvrent le corps du bébé samedi, alertent la Pj. Aussitôt les recherches sur la génitrice commencent. Lundi, Aïssatou est arrêtée. Mais elle nie tout lien avec l’enfant. Elle est donc conduite à l’hôpital de la police au camp Bertaud où les examens révèlent qu’elle a récemment donné naissance. Devant les preuves, elle finit par reconnaitre les faits. Aïssatou affirme être déjà mère de deux enfants de pères différents, élevés par sa mère.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE

 

Deux enfants abandonnés chez une commerçante à Yaoundé

alt

Deux petits garçons, âgés respectivement d’un et de deux ans environ, ont été abandonnés par leur mère devant le comptoir d’une vendeuse de frites de plantains au quartier Emombo à Yaoundé, non loin de l’agence Fokou. C’était le 23 avril dernier. D’après le commandant de la brigade de gendarmerie de Kondengui, une commerçante nommée Marie Claire Awana épse Harster s’est présentée dans sa compagnie avec ces deux enfants pour solliciter une orientation, car elle ne savait quoi en faire. Selon ses déclarations, c’est dans la nuit de jeudi dernier, autour de 20h qu’une jeune femme de 25 ans environ, avec ses deux enfants, arrive devant son comptoir. Elle achète des frites de plantain et préfère les consommer sur place avec ses enfants.

 


2%
98%
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 37