| 

Le Daily Scoop



PDF Imprimer Envoyer
COOPERATION

 

Bernard Cazeneuve satisfait de sa visite à Awaé

 

alt

Un charnier découvert dans un site qu’occupent généralement des populations villageoises dans la petite localité d’Awaé. Les forces de maintien de l’ordre sont appelées à sécuriser l’endroit pour maintenir l’ordre public et que puissent suivre les investigations judiciaires. Toutes choses qui ont le don d’irriter les populations villageoises qui ne peuvent plus emprunter ce passage pour aller dans les plantations ou ailleurs. Furieuses, elles décident de passer à l’attaque à l’aide de pierres et autres projectiles. Les forces de sécurité font uniquement usage de gaz lacrymogène. Les véhicules anti émeutes sont appelés en renfort. Le calme revient sur le site où l’on ne dénombre pas de pertes, ni chez les populations, ni chez les forces de l’ordre. Rien de vrai dans ce récit. Sinon qu’il s’agissait simplement de la simulation de ce que peuvent faire les stagiaires de l’Ecole internationale des forces de sécurité (Eiforces).

 


98%
2%
 
PDF Imprimer Envoyer
FOOTBALL

 

Encore une affaire de primes à la Coupe du monde féminine

alt

Parties du Cameroun dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, les Lionnes indomptables ont été accueillies par les médias canadiens avec faste à leur arrivée. Il faut dire que le Cameroun est la première équipe à fouler le sol du pays hôte de la 7e coupe du monde de football féminin dont le coup d’envoi est prévu le 6 juin prochain. Si les joueuses avaient le sourire, l’état d’esprit était pourtant tout autre avant leur départ. En cause, l’éternelle question des primes de participation qui n’avait toujours pas été réglée. Les Lionnes, désireuses de savoir à quoi elles auront droit pour ce Mondial, n’ont pas pu avoir des indications sur la question. Une situation souvent vécue par les équipes nationales à la veille des compétitions. La sélection dames en avait d’ailleurs été victime au moment de la coupe d’Afrique des nations 2014 où elles avaient dû attendre leur retour pour percevoir leurs primes.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
FOOTBALL

 

Les comités régionaux de normalisation de la Fecafoot suspendus

 

alt

Le verdict de l’affaire opposant les Ligues régionales et départementales de football à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), au sujet de la nomination de Comités de normalisation régionaux a été rendu vendredi dernier, par la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). D’après l’extrait du plumitif du contentieux, « la Chambre annule la décision du président du Comité de normalisation du 03 mars 2015, suspendant les exécutifs des ligues régionales et départementales de la Fécafoot ».  Par ailleurs, la Chambre annule également les décisions du 17 avril 2015, portant nomination des membres des Comités régionaux et départementaux de normalisation.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
BTP

 

Des fonds additionnels disponibles pour l’Axe Yaoundé-Kribi

alt

Parmi les principales dessertes du port en eau profonde de Kribi, il y a la route, notamment la « Provinciale N° 18 », reliant la capitale Yaoundé à cette autre infrastructure portuaire. L’axe Yaoundé-Kribi, longue de 271 Km, est réalisé sur 67 Km seulement (Yaoundé-Olama). C’est-dire qu’il y a encore du chemin à parcourir. Sauf que techniquement, la construction du port est, pour sa part, achevée. Il faut donc mettre le pied sur l’accélérateur, afin que Yaoundé-Kribi passe entièrement, et assez rapidement. Voilà qui pourrait justifier la signature par le président de la République, mercredi, 13 mai dernier, de deux autres décrets, habilitant le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), à signer des accords de prêt « pour le financement partiel du projet de construction de la route Olama-Kribi (section 1, Bingambo-Grandzambi) ».

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
CONDUITE AUTOMOBILE

 

Seulement 6 auto-écoles autorisées à exercer à Douala

alt

Au regard de la multitude d’auto-écoles visibles dans la ville de Douala, seulement 6 d’entre elles sont jugées conformes par le ministère des Transports. Il s’agit par ailleurs des auto-écoles européennes, Parisienne, De France, Francis, Moderne du Littoral et Germania. La liste de ces auto-écoles a été rendue publique, il y a environ une semaine. Dans cette liste, on peut constater que nombre d’autoécoles très reconnues manquent à l’appel. Il s’agit par ailleurs de l’auto-école Française, dont le propriétaire est le président du Syndicat national des auto-écoles du Cameroun (Synpaec), Dieudonné Nyoumsi. Egalement de l’auto-école Canadienne, Jojo, le Roi, etc. La liste de ces auto-écoles tombe une semaine avant la grève prévue par le Collectif des syndicats des auto-écoles du Cameroun. Car les membres du syndicat prévoient de mener une grève illimitée dès le 23 mai prochain, si leurs doléances ne sont pas prises en compte.

 


98%
2%
 
PDF Imprimer Envoyer
INTERVIEW

 

Dieudonné Essomba : «C’est le programme des “ Grandes réalisations” qui a été mal formaté »

alt

On observe de plus en plus que plusieurs projets menés ou initiés au Cameroun n’avancent pas convenablement. Peut-on alors parler des nouveaux «éléphants blancs» du Cameroun?

Les éléphants blancs désignent des réalisations d’envergure, motivées par le prestige, dont le coût est plus élevé que les bénéfices, et dont l’exploitation ou l’entretien devient un fardeau financier. Les projets initiés au Cameroun ne sont donc pas des éléphants blancs, puisqu’ils sont motivés pour des besoins d’utilité réelle, plutôt que de prestige, et qu’ils relèvent raisonnablement du niveau réel de notre économie. La difficulté à les mener vient davantage des défaillances dans la gouvernance stratégique du programme d’investissement, à l’intérieur duquel, ces projets s’inscrivent. Autrement dit, c’est le programme des « Grandes réalisations » qui a été mal formaté.

 


96%
4%
 
PDF Imprimer Envoyer
PORT DE KRIBI

 

Etoudi table à nouveau sur les offres des candidats

alt

Le Chef de l’Etat qui n’aurait pas été satisfait du rapport de Yang Philemon, voudrait donc voir plus clair sur les offres des trois candidats en lice pour l’exploitation et le développement des deux terminaux (à conteneurs et polyvalent) du port de Kribi. C’est du moins ce qui ressort d’une correspondance adressée au Premier ministre, en date du 22 avril 2015, par le Secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Dans cette correspondance révélée par nos confrères de Jeune Afrique, il est exigé au chef du gouvernement, de bien vouloir transmettre le rapport initial établi par les membres de la Commission spéciale chargée de la sélection du concessionnaire. Mais en plus dudit rapport, d’autres éléments du dossier sont également demandés au PM.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
FAITS DIVERS

 

Un corps inhumé deux fois à Yokadouma

alt

En mars dernier, le corps sans vie d’un jeune homme non identifié avait été retrouvé dans un bosquet à Yokadouma. Ce sont les services de la commune qui l’avaient inhumé au cimetière municipal. Selon toute vraisemblance, c’est ce même corps qui a été découvert dimanche, 10 mai dans le lit de la rivière Bangue au quartier Newtown 2. En effet, dans la matinée du dimanche, 10 mai dernier, un garçon étant allé faire la lessive dans ce cours d’eau a été frappé par des odeurs nauséabondes. Voyant un pied flottant dans l’eau, le jeune homme va en ville et alerte la population. Au nombre des personnes arrivées à ce lieu, il y a le chef du quartier, les éléments de la police et les responsables de la commune de Yokadouma.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
SHOW BIZ

 

45 ans de carrière d’André Marie Tala : la fête à l’Olympia

 

alt

La France a sa doublette Alain Souchon-Laurent Voulzy, mais le Cameroun a sa paire : André Marie Tala-Sam Fan Thomas. C’est donc sans trop de circonspection que les deux anciens compères des « Black Tigers », groupe formé dans les seventies,   se retrouvent ce dimanche 17 mai à L’Olympia Bruno Coquatrix, dès 20h, heure de Paris. En bons copains, ils vont célébrer les 45 ans de carrière d’André Marie Tala dans une ambiance vintage. Ce n’est pas tous les jours que l’on entend du « bend skin » dans une des salles les plus prestigieuses de France. Bienheureux sont les nostalgiques de la période folle des titres phares comme « Sikati », « Je vais à Yaoundé », « Donnons-nous la main », « Nomtema », « Get up tchamassi », et une pléthore d’autres morceaux, tant l’inspiration du musicien semble intarissable. En plus de quelques nouveaux morceaux de son dernier maxi-single « Trajectoire », son répertoire à faire pâlir plus d’un, sera donc renforcé par le doigté de son fin guitariste de camarade, Sam Fan Thomas.

 


2%
98%
 
PDF Imprimer Envoyer
CONCOURS D'ENTREE EN 6E

 

Près de 2200 candidats à l’épreuve

alt

Le petit Jonathan B. n’a pas fermé l’œil de la nuit, lui qui s’est levé de bonne heure pour se rassurer n’avoir rien oublié. Ceci sous l’œil vigilant de sa mère très anxieuse. « Je suis inquiète parce que je souhaite qu’il ait son examen. Je lui ai donné des conseils pour qu’il n’ait pas peur. Je l’ai aidé à préparer sa trousse de stylos à bille et sa boîte académique y compris sa carte d’identité scolaire et son reçu d’examen », relate sa mère. Comme ce jeune garçon de 10 ans, 219.000 candidats au Concours d’entrée en 6e et en Première année de l’enseignement technique ont pris d’assaut mercredi dernier les différents centres d’examens de Yaoundé et de tout le pays.

 


2%
98%
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 7 sur 37