| 

Le Daily Scoop



PDF Imprimer Envoyer

altLa sélection nationale a perdu mardi face au Canada (3-1) et affronte le Brésil ce jour en Italie.


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
COOPERATION

 

Irina Bokova, un nouveau souffle et des réformes

 altLa fonction de directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) est de nouveau revenue à Irina Bokova. Elle a été réélue le 4 octobre dernier, au premier tour, à la tête de cette institution dont le siège est à Paris. La diplomate bulgare l'a emporté dès le premier tour, avec 39 voix, contre 13 au Djiboutien Rachad Farah, et 6 à l’universitaire libanais, Joseph Maïla, ses deux challengers. Il faut dire que la directrice sortante, du reste favorite d’un scrutin s’annonçant difficile, a remis ça après avoir déjà raflé la majorité en 2009. Alors ambassadrice de Bulgarie en France, elle avait reçu 31 votes favorables contre 27 pour son adversaire, Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture depuis 22 ans au moment des faits.

 


29%
71%
 
PDF Imprimer Envoyer

altHorreur à Nkolbikon, quartier populeux de Bertoua. Des jeunes gens qui jouaient paisiblement au football dans les couloirs du quartier ont fait une macabre découverte, dans la matinée du 20 septembre 2014.


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer

altDes engins ont investi les lieux et mis le casernement en ruine très tôt mardi matin.


95%
5%
 
PDF Imprimer Envoyer
COOPERATION

 

Irina Bokova, un nouveau souffle et des réformes

 altLa fonction de directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) est de nouveau revenue à Irina Bokova. Elle a été réélue le 4 octobre dernier, au premier tour, à la tête de cette institution dont le siège est à Paris. La diplomate bulgare l'a emporté dès le premier tour, avec 39 voix, contre 13 au Djiboutien Rachad Farah, et 6 à l’universitaire libanais, Joseph Maïla, ses deux challengers. Il faut dire que la directrice sortante, du reste favorite d’un scrutin s’annonçant difficile, a remis ça après avoir déjà raflé la majorité en 2009. Alors ambassadrice de Bulgarie en France, elle avait reçu 31 votes favorables contre 27 pour son adversaire, Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture depuis 22 ans au moment des faits.

 


95%
5%
 
PDF Imprimer Envoyer
SECURITE

 

RCA, exit la Misca

 altLe Camp M’Poko, à quelques encablures de l’aéroport international de Bangui, la capitale centrafricaine, a vécu une cérémonie particulière samedi dernier. La fin de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA). Neuf mois après avoir été mise sur pied par l’Union africaine pour rétablir la paix dans ce pays dévasté par la guerre civile, la MISCA a tourné sa page. Il y avait beaucoup d’émotion au cours de cette cérémonie présidée par la présidente de la Transition centrafricaine, Catherine Samba-M’Panza, en présence de nombreuses délégations étrangères, dont celle du Cameroun, conduite par le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o, représentant personnel du chef de l’Etat. D’abord avec la dernière revue des troupes des deux principaux responsables de la structure : le général Jean-Marie Michel Mokoko, représentant spécial de la présidente de la Commission de l’Union africaine et chef de la MISCA et le général de division Martin Tumenta Chomu, en sa qualité de commandant de la force militaire.

 


50%
50%
 
PDF Imprimer Envoyer
SOCIETE

 

Un bébé enterré, 7 personnes déferrées

 altL'affaire a connu une suite jeudi 11 septembre 2014, avec le déferrement de 7 personnes au parquet de Ndokoti. Le pasteur d'une église réveillée et six de ses fidèles. Les suspects avaient été interpellés en fin août par les éléments du commissariat du 17e arrondissement sur dénonciation d'une autre ouaille. Ils avaient été soumis à une première instruction judiciaire, avant d'être mis à la disposition de la Division régionale de la Police judiciaire du Littoral. Pour complément d'enquête.

 


5%
95%
 
PDF Imprimer Envoyer
INONDATIONS

Les torrents sèment la mort

 altDécidément à chaque pluie diluvienne ses victimes. A Bafoussam, deux fillettes ont été emportées par les eaux après un violent orage mardi dernier au quartier Tyo, laissant ainsi sans voix leurs parents. Les corps sans vie de Ferbiane Kuete, 10 ans et Princesse Yemeli, respectivement élèves en classe de CEI et à la Sil à l’école publique de Tyo ont été retrouvés  dans la rivière, derrière la maison et inhumés quelques heures après dans leur village dans les Bamboutos. Au mois d’août dernier, l’arrondissement de Bibémi, département de la Bénoué dans la région du Nord a aussi enregistré ses premiers dégâts suite aux fortes pluies. Elles ont causé un mort, des centaines de déplacés, des dégâts matériels importants avec à la clé une épidémie de choléra à gérer (23 cas signalés). Un bilan non-exhaustif. En avril dernier, c’est le déclenchement d’un grand orage avec de puissantes bourrasques de vent et des éclairs déchirant le ciel qui a causé la mort de trois drageurs de sable dans le fleuve Moungo. Ils n'ont jamais eu le temps de revenir sur les berges à cause de la foudre qui, par la suite, viendra s'abattre sur l'un deux, semant la panique dans la barque et les poussant à se jeter à l'eau. L’un des corps a été retrouvé deux jours plus tard à la carrière de Banya non loin d'Akwa-Nord où se trouvaient également d'autres équipes de sableurs. C’était la consternation et la douleur parmi ses compagnons et ses proches.

 


5%
95%
 
PDF Imprimer Envoyer
BRACONNAGE

 

Inquiétante percée du braconnage dans le Sud

 altAu moins 265 défenses d’éléphants saisies, ces derniers jours, sont passées par la région du Sud. De même que 140 tortues de mer récupérées et de nombreux perroquets à queue rouge saisis. Les actes de braconnage des espèces fauniques protégées, présentés au cours de la dernière session du comité régional de lutte contre le braconnage, mardi dernier, à Ebolowa, ne sont pas exhaustifs. Seulement, les travaux présidés par le gouverneur Jules Marcellin Ndjaga, ont su démontrer que le braconnage prend de l’ampleur et s’est véritablement fait une niche dans le Sud.

 


36%
64%
 
PDF Imprimer Envoyer

altL'histoire avait défrayé la chronique à Douala en août dernier. Un bébé enterré vivant par les membres d'une "église" réveillée dans des circonstances obscures.


50%
50%
 
<< Début < Précédent 31 32 33 34 35 36 37 Suivant > Fin >>

Page 34 sur 37