| 

SHOW BIZ

La diva Charlotte Dipanda sera en concert live à Douala Bercy le 1er Mars et au palais des congrès le 3 Mars 2012. La chanteuse, avec son style particulier a su toucher les cœurs des Camerounais. Son nouvel album baptisé« Dube L’AM » ne laisse personne indifférente. Se produire en live est une occasion en or qu’aucun Camerounais , sous aucun prétexte ne voudrait rater.

Après le succès de son premier album « Mispa » sorti en 2009, Charlotte Dipanda a commis un second album « Dube L’AM » qui a été présenté aux publics de Yaoundé (le 09 Décembre) et Douala (le 10 Décembre) à travers deux listening parties. Lors du premier listening party au cabaret la Tanière, elle avait déclaré « aujourd’hui, je suis revue juste avec mon guitariste Pierre Pestre que j’ai surnommé Essomba, histoire de partager avec vous ce nouvel album et vous faire revivre Mispa. Mais ne vous inquiétez pas, je reviendrai pour une série de spectacle avec toute mon équipe. ». Elle nous reviendra pour deux Spectacles le jeudi 1er Mars à Douala Bercy et le samedi 03 Mars au Palais des sports Yaoundé.

Elle a écrit sur sa page facebook « A tous mes fans et inconditionnel de la musique de charlotte Dipanda, Voici l’occasion de communier avec elle lors de deux grands concerts à Douala et à Yaoundé. Je suis en pleine répétition et comme d’habitude je donnerais tout Mispa et Dube L’Am le même soir.

charlotte_dipandaLa chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda est née à Yaoundé, où très tôt elle se découvre une passion pour la musique transmise par sa famille instrumentiste. De son enfance au pays, elle garde les influences de Toto Guillaume et Bebe Manga. La jeune femme nous livre en toute intimité les récits de sa jeunesse, des débuts prometteurs dans les cabarets de Douala, aux rencontres marquantes qui ont jalonné sa carrière. Une artiste sympathique et naturelle à la voix hors du commun.

Elle  décide très tôt que la musique sera au centre de sa vie et c’est sans hésitation qu’à l’âge de 15 ans elle alterne école le jour et concert au cabaret le soir. « La musique c’est une passion et c’est une petite voix intérieure qui m’a poussé à percer ». Lors de la fête de la musique à Douala en 2000, la capitale économique du Cameroun, elle rencontre plusieurs groupes et notamment des jeunes rappeurs à la recherche d’une chanteuse. Avec eux, elle participe au Concours musique de Douala organisé par les brasseries du Cameroun. Le groupe gagne et lui permet de débuter dans les cabarets de la ville.

S’en suit sa rencontre avec Jeannot Hens, ami des rappeurs, avec qui elle enregistre son premier album. Celui-ci sort en 2001 sobrement appelé Jeannot Hens et Charlotte Dipanda. Le succès est immédiat et la révèle au public camerounais qui depuis ne l’oubliera plus. Pourtant, Charlotte ne se laisse pas griser puisque entre-temps elle a rencontré le chanteur congolais Lokua Kenza qui l’a choisie comme choriste pour participer à ses deux concerts prévus à Yaoundé et à Douala. Forte de cette nouvelle expérience, la chanteuse se laisse convaincre par son nouveau mentor de partir tenter l’aventure en France.

Aujourd’hui, même si elle remplit le palais des Congrès de Yaoundé et est considérée comme une véritable star dans son pays, elle garde les pieds sur terre et attend les réactions du public français. Charlotte a soif de connaissances, elle se considère elle-même « comme une chanteuse d’origine camerounaise mais avant tout du monde ». Avec une curiosité culturelle insatiable, elle projette déjà de peut-être partir en Angleterre. Charlotte Dipanda est donc quelqu’un de simple, talentueux et très décidée qui on l’espère va faire beaucoup parler d’elle. On en parle déjà et elle explosera davantage avec ce second album.


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

ad-test2

ad-test3