| 

PDF Imprimer Envoyer

Lutte Contre Boko Haram : Les conducteurs de moto taxis vont dénoncer les terroristes

Ils l’ont promis au terme d’une réunion de crise avec le préfet du Wouri à Douala.

Le préfet du Wouri part d’un fait. « Les benskineurs (conducteurs de moto taxis, Ndlr) jouent un rôle important dans la chaine économique. Six (06) personnes sur 10 empruntent la moto, et donc, 60 % de personnes sont transportées par vous. J’ai été préfet à Maroua. Là-bas, le transport devrait se faire en voiture. Or quand j’étais là-bas, les voitures étaient rares et l’activité de moto taxi était très importante. Cela laisse croire que les terroristes sont entrées à Maroua par les motos », indique Naseri Paul Béa, qui pense que les conducteurs de moto taxis de Douala se caractérisent par le manque de formation, la mauvaise qualité technique de leurs engins, etc. Tout comme ils manquent de vigilance et devraient donc être sensibilisés pour contribuer à barrer la voie à la secte Boko Haram. Pour ce faire, « donnez-nous toutes informations suspectes; car si un Boko Haram entre au marché Congo ou au marché central, ce ne sera pas 10, mais des centaines de morts. »

Le préfet du Wouri souhaite que les bendskineurs apportent tout renseignement aux forces de maintien de l’ordre, et d’éviter de « colporter » les renseignements qui viendraient semer la zizanie. « Ne m’appelez pas pour des données qui ne sont pas fondées, mais quand vous êtes sûrs que ce que vous dites est vrai », leur a-t-il prescrit. Une dizaine de représentants de différents syndicats ont été choisis pour mieux assurer la transmission de l’information auprès de leurs membres. « Nous sommes conscients du danger qui guette le pays tout entier. Si ces gens parviennent jusqu’ici, plus rien ne pourra se faire ; et aucune activité ne sera plus possible, car tout le monde aura peur de tout le monde. C’est pour éviter cela que nous apportons notre engagement », justifie Bertrand, conducteur de moto. Les bendskineurs souhaitent que la ville soit quadrillée par les forces de maintien de l’ordre, dotés de chiens à même de détecter les bombes à distance, ils souhaitent également avoir les agréments leur permettant de créer les comités de vigilance dans tous les quartiers.

 

altAloys Onana


96%
4%