| 

BUSINESS

Le ministère des Postes et télécommunications (Minpostel) et le ministère de la  Promotion de la femme et de la famille (Minproff) viennent de signer une convention de collaboration portant sur la réalisation d’un projet de connexion de tous les centres de promotion de la femme et de la famille à Internet et en équipement informatique.

Selon le ministre Jean-Pierre Biyiti bi Essam, cet accord devrait permettre aux 92 centres actuellement créés par le Minproff devraient accueillir ce dispositif d’accès à la large bande, avec un débit minimal de 512 Kb/s. L’équipement qui sera fourni sera raccordé à la fibre optique pour les centres situés à proximité du Backbone national. Les autres centres, plus éloignés, bénéficieront d’une solution hybride.

alt

 

Selon le Minproff, « Les centres de promotion de la femme et de la famille sont des établissements d’accueil destinés aux femmes adultes, aux jeunes filles, seules ou organisées en associations, soit en quête de formation ou d'information, soit disposant d'une expertise à offrir ». Ici, l'encadrement et la formation dispensés intègrent les disciplines et enseignements susceptibles de contribuer à l'épanouissement économique, culturel et social de la femme.

Ils ont quatre missions essentielles. La formation morale, civique et intellectuelle de la femme en vue de sa promotion économique, sociale et culturelle ; l'éducation de la femme à la parenté responsable et à la protection de la santé maternelle et infantile ; le soutien à l'esprit d'entreprise et l'apprentissage des métiers porteurs, en vue de faciliter l'insertion ou la réinsertion socio-professionnelle de la femme ; et le suivi, en liaison avec les Centre de Technologies appropriées, en vue de l'amélioration des conditions de vie et de travail de la femme urbaine et rurale.

Depuis leur création en 1969, ils ont connu plusieurs appellations. Au moment de leur création, ils étaient appelés Centres socio-ménagers. En 1977, ils sont devenus des Maisons de la Femme. La nomenclature actuelle apparaît en 1998.


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

ad-test2

ad-test3