| 

LE MONDE

C’était le dénouement évident de cet acharnement sans précédent qui a placé le pays dans une situation chaotique, entraînant des pertes en vies humaines et destructions matérielles difficilement évaluables. Le Conseil national de transition (CNT) libyen a promis d'attribuer à la France 35% du pétrole brut de la Libye en échange de la reconnaissance par Paris de sa légitimité, a rapporté le quotidien Libération qui reproduit cette lettre du CNT, rédigée en arabe et adressée selon au cabinet de l'émir du Qatar, avec copie au secrétaire général de la Ligue arabe.

Ce qu’il faut noter, c’est que les libyens, dans leurs pays, vinaient comme des petits princes. Ils avaient tout : la paix, l’argent et exprimaient leur orgueil d’avoir un guide mue par un degré de nationalisme et de patriotisme très poussé. En Libye, la scolarité, le carburant, la santé étaient totalement gratuit. La population pouvait donc s’en réjouir de cette manne naturelle dont l’exploitation minutieuse servait la cause de tout le pays. Mais, les réalités actuelles au regard de l’environnement politique et économique qui prévaut dans le pays conduit à penser que les libyens, dans les prochaines années, se retourneront contre la communauté internationale parce qu’ayant perdu un certain nombre de privilège dont ils jouissaient à l’ère du colonel Kadhafi. L’eau et l’électricité y sont déjà une denrée rare. L’évolution économique et le niveau de vie des libyens ont considérablement changé. Ceux qui hier vivaient dans l’opulence, crèvent de faim, vivent dans l’obscurité et considère de l’eau comme le diamant. Quel contraste !

Jusqu'au début de cette année, la Libye produisait environ 1,6 million de barils de pétrole par jour, ce qui la classait au 17e rang mondial. Mais ses pompages ont fortement diminué ces derniers mois. Le pays détient les plus importantes réserves de brut d'Afrique. Les 35% de pétrole brut concédés à la France ne permettront certainement plus au gouvernement d’accorder aux libyens le même privilège de béatitude dont ils jouissaient. Ce qui ne sera pas sans conséquence faucheuse au regard de l’exigence qui caractérise le monde arabe en général. La population jugera l’efficacité du nouveau gouvernement par sa capacité si non à leur conférer les mêmes conditions d’existences à l’ère du colonel du moins à aller au-delà. Mais le gâteau ayant déjà commencé à être partagé, le prochain gouvernement pourra-il rivaliser Kadhafi en terme d’administration du patrimoine national ?

Jules Bertin KAMENI


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

WORLD

1. REVENGE

Medvedev Vows Punishment

For those behind Moscow's airport suicide bombing.

2. Arizona Shooting

Loughner Pleads Not Guilty

Before federal court in Phoenix.

3.HE'S BACK

Olbermann Breaks Silence

While Beck calls him world’s “biggest pain in the ass.”

4. Booted

Rahm Emanuel Kicked Off Chicago Mayor Ballot

Court says he doesn't meet residency requirements.

5. WORRISOME

Hezbollah Picks PM in Lebanon

Protests sweep nation in opposition.

SUITE

 

ad-test2

ad-test3