| 

LE MONDE

C’est en Asie-Pacifique que la croissance et le développement du tourisme ont été les plus dynamiques au cours de la dernière décennie et les résultats récents montrent que ce secteur continue de progresser plus vigoureusement dans cette région du monde. La hausse de 6% des arrivées de touristes internationaux et de 8% des recettes en 2013 confirme l’avantage pris par le tourisme dans cette région. Néanmoins, pour que cette évolution soit durable, le tourisme doit se faire plus résistant au changement climatique.

« Le changement climatique est un fait » a affirmé le Président des Philippines lors de la séance d’inauguration de la conférence. Après s’être félicité de la tenue d’évènements de ce genre, Benigno S. Aquino III a souligné l’importance du tourisme, « l’une des voies conduisant le plus rapidement et le plus sûrement à une croissance solidaire ». Les Philippines prennent systématiquement en compte « le changement climatique dans leurs plans locaux, sectoriels et nationaux qui guident le développement des destinations et des activités touristiques de chaque région ». « Compte tenu des risques croissants du changement climatique, nous encourageons les autres pays membres de l’ANASE, ainsi que tous les pays du monde, à procéder de la sorte », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a lancé un appel pour positionner la lutte contre le changement climatique au cœur des priorités du tourisme. Il a souligné la nécessité d’un comportement plus responsable du secteur ainsi que les avantages que la durabilité représente pour le tourisme et en général : « L’efficacité énergétique et les énergies 

alt

renouvelables peuvent réduire les frais d’exploitation. Une utilisation plus efficace des ressources réduit l’empreinte du tourisme tout en impulsant la croissance économique et en créant des emplois bien nécessaires ».

Dans son allocution d’ouverture de la Conférence, Mme Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a remercié les participants « de faire avancer les débats sur la façon de relever le plus grand défi de notre époque, le changement climatique, en particulier au niveau du tourisme et des politiques visant à faire de ce secteur un moteur de l’économie ».

Il a été souligné, au cours de la conférence, que les politiques d’atténuation du changement climatique devaient être cohérentes avec le défi mondial qu’il représente, ce qui exigeait une approche multipartite et la prise en compte de changements technologiques, économiques et sociaux spécifiques.

Les participants ont observé qu’en raison de sa nature extrêmement dynamique et innovatrice, le tourisme était à la tête des secteurs confrontés au changement climatique et qu’il devait donc saisir toutes les opportunités de réduire les déséquilibres qu’il induit. Pour y parvenir, les fournisseurs mais aussi les consommateurs de tourisme doivent comprendre que la contribution de tout un chacun est précieuse pour lutter contre le changement climatique.

La Conférence internationale OMT-ANASE sur le tourisme et le changement climatique a réuni plus de 200 hauts fonctionnaires du tourisme, décideurs politiques et experts de ce secteur provenant de 18 pays pour échanger des opinions et des bonnes pratiques sur la façon d’aider le secteur à relever ce défi mondial.

La prochaine étude OMT/University of Queensland intitulée La réponse du tourisme au changement climatique : une analyse des initiatives liées au tourisme en Asie-Pacifique souligne que cette région est touchée par 90% des catastrophes mondiales en rapport avec le climat. Il est donc fondamental de réagir face aux défis du changement climatique pour que le tourisme, un secteur que la plupart des pays considèrent comme un pilier du progrès socioéconomique, continue de se développer dans la région.


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

WORLD

1. REVENGE

Medvedev Vows Punishment

For those behind Moscow's airport suicide bombing.

2. Arizona Shooting

Loughner Pleads Not Guilty

Before federal court in Phoenix.

3.HE'S BACK

Olbermann Breaks Silence

While Beck calls him world’s “biggest pain in the ass.”

4. Booted

Rahm Emanuel Kicked Off Chicago Mayor Ballot

Court says he doesn't meet residency requirements.

5. WORRISOME

Hezbollah Picks PM in Lebanon

Protests sweep nation in opposition.

SUITE

 

ad-test2

ad-test3