| 

LE MONDE

Terrorisme Ismlamiste: De la foi ou des chars, qui pourrait sortir vainqueur?

17 497 attentats terroristes liés aux organisations islamistes en 10 ans à travers le monde. Le nombre de morts s’élève à plusieurs centaines de milliers. L’on se souvient des ces images spectaculaires d’avions piratés s’enfonçant dans les tours jumelles du foyer de la finance mondiale comme si c’était hier. Pour la première fois de son histoire, les Etas Unis vivaient leur sol une attaque extérieure de sang froid. Prenant une pincée de groupes terroristes et les effets, pas besoin de donner les détails sur la teneur de l’action « djihadiste » dans monde.

Dans la nuit du 14 au 15 avril 2014 la secte islamiste Boko Haram perpètre un attentat à Abuja faisant plus de 75 morts, 120 blessés et un rapt de 148 filles dans un lycée à Chibok (Nord-est du Nigéria). Sur les antennes de la BBC-Afrique, l’on apprend que la secte commercialise ces filles au prix symbolique de 15 dollars américains par tête. L’Etat islamiste en Irak et au Levant a fait 60 morts, ce 28 avril en Syrie, 80 morts en Irak. A ces chiffres s’ajoutent les 2 992 morts de 93 nationalités du 11 septembre 2001, à New York ; 750 morts de 2005 en Thaïlande ; 202 d’octobre 2002 à Bali ; 186 du 27 février 2004 aux Philippines ; les 344 du 1er au 3 septembre 2004 à Beslan ; les 191 morts de Madrid la même année ; et les 209 morts du train de Bombay le 11 juillet 2006, pour s’ajouter aux nombreuses morts liées aux attentats terroristes.

Du terrorisme d’Etat contre l’Homme

Le 13 mars 1962, Liebmann  Leimitzer chef d’Etat major des armées aux Etats-Unis, a préparé un projet appelé Northwoods. Il suggère de mettre en scène les attaques terroristes dans la Bay de Guantanamo, afin de justifier une intervention militaire à Cuba. Et parmi les actions envisagées ; faire sauter des dépôts de minutions afin de faire déclencher les incendies ; débarquer les cubains anti-castristes sur la base pour simuler les attaques ; bombarder la base avec les obus de mortiers ; couler un navire devant la base ; saboter  les navires et les avions ; détruire un drome au-dessus de la base et les occupants seront des agents de la CIA, qu’on étiquètera d’être des étudiants. Ce projet est rejeté par le secrétaire d’Etat à la défense. D’autres manœuvres auront lieu sur le territoire etc.alt

Le journaliste Michel  COLLON lors d’un débat sur France 3, faisait mention de cette déclaration du ministre de la guerre, Donald RUMSFELD en 2001, repris par Wesley CLARK, l’officier qui avait lancé les bombes sur la Yougoslavie, octobre 2007:«Alors que je descendais pour quitter le Pentagone, un officier de l’Etat-major m’appelle dans  son bureau et me dit: «je veux que vous sachiez que nous allons attaquer l’Iraq. J’ai demandé «pourquoi?»Il répondit: «Nous ne savons pas» j’ai dit: «Avons –nous établi un lien entre Saddam et le 11septembre? «Non», m’a –t-il dit. De retour au Pentagone, 6 semaines plus tard, j’ai vu le même officier et je lui ai demandé:«est-il toujours prévu que nous attaquions l’Irak?» «Monsieur c’est bien du secrétaire  à la défense…qui dit que nous allons attaquer et détruire les gouvernements dans 7 pays sur 5 ans. Nous allons commencer par l’Irak, et puis nous irons en Syrie, au Liban, en Libye, en Somalie, au Soudan, et en Iran»

Il faisait peur aux Américains si bien que ses chasseurs n’osaient plus l’appeler par son nom. On lui avait attribué  le nom de code «Geronimo». Abattu dans la nuit du 1er au 2 mai 2011 à Abottabad au Pakistan, Oussama Ben Laden puisqu’il s’agit de lui, reste vivant par sa philosophie, l’idéologie de la compréhension du monde et le besoin de voir un Khalifa mondial. Al-Qaïda, la nébuleuse que le Saoudien déchu de sa nationalité en 1994, a crée en 1988 n’est pas morte, elle est partout et porte une physionomie polychrome. Le Directeur de Publication de Jeune Afrique, Béchir Ben Yamed, pense que l’assassinat de Ben Laden est un meurtre d’Etat et la liesse populaire qu’il a déclenchée aux Etats Unis a montré que les Américains se sont sentis vengés. D’accord ! Mais la paix, tant  recherché sera-t-elle retrouvée un jour? En voulant assurer leur sécurité les Etats Unis se sont mis dos au mur. L’assassinat et le traitement infligé au cadavre de Ben Laden a été en partie, à l’origine de l’excroissance des démembrements de la nébuleuse terroriste. En 2010, l’ONU recense 66 entités associées à Al-Qaïda ou s’en revendiquant. Parmi elles, Jabhat al-Nostra en Syrie, Aqmi au Sahel et au Maghreb, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), Shebab en Somalie, Al-Hijra au Kenya etc.

La lutte contre le terrorisme

La lutte contre le terrorisme islamiste, tient de la physique quantique. Al Qaeda  est comme le chat de Schrödinger. Parfois vivant, parfois mort, et, tout dépend du moment où on regardedans la boite du chat et qui regarde. Si pour les acteurs de la violence comme moyen de valorisation de leur culture rien n’est de plus normal que l’opprimé utilise sa méthode, les victimes (l’Occident) auteur principal, instigateur au premier degré, lui, parle de terrorisme et d’atteinte aux droits de l’Homme.

Les grandes agitations nées dans le monde arabe avec comme épicentre l’Afrique du Nord, étaient non seulement le fruit d’un mal être endogène mais bien plus une claque–mieux un coup de grâce dans l’imagerie des révolutionnaires porté à l’endroit de la civilisation occidentale à travers ces chefs d’Etat qui avaient épousé une certaine conception du pouvoir presque laïc dans des pays où l’islam est non seulement une conception, une philosophie de la vie ou encore du fondement d’une civilisation.

Le conflit entre le monde islamique et occidental doit être perçu comme un choc. Les arabes spécifiquement sont pour les uns dans la posture de justiciables opposés à l’Occident. La nécessité d’un printemps théologique pour un dialogue interreligieux se pose en impératif catégorique où il sera d’abord mis sur la table du débat en priorité. Le concept d’un «Islam des malentendus et desmalentendants» pour utiliser l’expression de l’islamologue marocain Rachid Benzine ensuite. L’objectif d’un forum vise la sécularisation des Etats et la précision à la lette séparation entre la politique, l’Etat et la religion dont la confusion est nettement perçue. La réconciliation entre les Occidentaux qui veulent imposer leur façon de voir et de faire avec ceux qui crient à la vengeance peut passer par la reconnaissance des particularités des uns et des autres.

Le terrorisme n’est pas un fait divers. Il n’y a pas de fumée sans feu. Chaque Etat exposé au terrorisme doit se poser cette question : Ai-je contraint cet homme par mon système politique à la révolte? C’est en répondant à cette question avec franchise qu’un Etat viendra à résoudre le terrorisme (mode d’expression des gens qu’on refuse d’écouter). Ce n’est qu’en supprimant le terrorisme d’Etat que l’on peut supprimer le terrorisme de l’Homme contre l’Etat.


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

WORLD

1. REVENGE

Medvedev Vows Punishment

For those behind Moscow's airport suicide bombing.

2. Arizona Shooting

Loughner Pleads Not Guilty

Before federal court in Phoenix.

3.HE'S BACK

Olbermann Breaks Silence

While Beck calls him world’s “biggest pain in the ass.”

4. Booted

Rahm Emanuel Kicked Off Chicago Mayor Ballot

Court says he doesn't meet residency requirements.

5. WORRISOME

Hezbollah Picks PM in Lebanon

Protests sweep nation in opposition.

SUITE

 

ad-test2

ad-test3